Verre

*****

Synopsis

Suivant la conclusion de Divisé, Verre nous entraîne dans les traces de Dunn qui poursuit La Bête, l’identité surhumaine de Crumb, dans une suite de confrontations toujours plus intenses. Le tout orchestré par la ténébreuse présence de Price qui détient des secrets décisifs sur chacun des deux hommes.

 

Je ne sais pas si vous vous rappelez le film Divisé qui, je ne le savais pas, était le deuxième d’une trilogie à propos de personnages un peu spéciaux. Je me rappelle que j’avais bien aimé ce film et je m’attendais à un même niveau de qualité.

Je n’ai pas vraiment été déçu mais il y avait une touche de fantastique qui m’a un peu dérangé. Oui, James McAvoy est encore surprenant dans son rôle mais cette touche, je dirais pseudo psychologique, m’a fatigué. Le suspense est bon mais le déroulement du film un peu long. Les effets spéciaux sont du même niveau que le film précédent. Le rôle de Verre est très bien interprété et je me suis laissé prendre au jeu de la même façon que la psy qui étudiait les 3 personnages principaux.

Ce qui m’a aussi dérangé, c’est la fin un peu inattendue où on retrouve un relent de “complotisme” et j’ai le soupçon qu’il y aura une suite…

… mais c’est à voir.

 



Bande annonce sur Youtube