Ts’eng Ts’an Sha Jen

Maître Tseng dit au revoir à sa mère et parti pour l’état voisin de Fei.

Là, un homme portant le même nom que Tseng, commit un meurtre quelque jours après son arrivé. Quelqu’un du village de Tseng courut annoncer la mauvaise nouvelle à la mère de Tseng.

Votre fils a tué un homme!

La mère de Tseng, sans lever les yeux de son métier, répondit:

Ce n’est pas mon fils. Il ne tuerait jamais quelqu’un.

Un peu plus tard, un autre paysan arriva et lui dit:

Maître Tseng a tué un homme!

La mère ne porta pas attention au messager, en fait, elle n’arrêta même pas de tisser.

Bientôt, un troisième paysan arriva et lui raconta la même histoire. Cette fois, la mère, effrayée, quitta son métier et s’enfuit.

La rumeur avait détruit la confiance de la mère dans son propre fils.