Robin des bois

*****

ROBIN DES BOIS raconte l’étonnant destin d’un archer du roi : mettant sa dextérité au service de l’armée, il lutte contre l’envahisseur français ne semblant alors motivé que par son seul instinct de survie. À la mort de son souverain, Richard Coeur de Lion, Robin se rend à Nottingham, une ville rongée par la corruption et sous le joug d’un shérif de comté despotique qui asservit ses sujets à grands coups d’impôts et de taxes. Là, il s’éprend de la fougueuse Lady Marianne (Cate Blanchett, récompensée aux Oscars), mais celle-ci doute des motivations et de l’identité de ce croisé venu des bois. Espérant gagner le coeur de la belle et affranchir les assujettis du comté, Robin réunit une horde de mercenaires dont les prouesses de combat n’ont dégal que le goût pour les plaisirs de la vie. Ensemble, ils commencent à s’en prendre à l’aristocratie complaisante, résolus à corriger les injustices perpétrées par le shérif.

 

Je n’ai pas beaucoup aimé ce film. Non seulement parce qu’il s’écarte de l’histoire classique et prend de très grande liberté avec les personnages. Peut-être suis-je resté trop marqué par les histoires et les émissions de télévision de mon enfance mais je trouve ce film trop “américain”. Autrement dit, je ne retrouve pas la forêt de Sherwood mais plutôt la jungle d’Hollywood.  Les personnages ne sont pas crédibles et le Robin ressemble plutôt à ces super héros qui peuvent faire feu tout en buvant un café…

Somme toute, c’est un deux heures qui  s’écoulent lentement…



Bande annonce sur Youtube