Lexique pour la lecture des fabliaux

A
Ami, amie: terme de tendresse qui s’emploie indifféremment pour un fils, un frère, une épouse, une soeur, souvent précédé de l’expression bel ou beau doux.

B
Bachelier: primitivement jeune gentilhomme, aspirant chevalier, puis jeune homme qui a reçu le premier grade dans une université (d’où le sens actuel), puis jeune homme (jusqu’au XVIIe siècle, La Fontaine.)

Bailler: porter, avoir à sa charge, d’où: apporter (un bailleur de fonds.)

Barillet ou barisel: petit baril, de baral mesure de vin, puis vase à vin.

Beau: terme d’affection dont on fait volontiers précéder le titre de parenté (on ne s’appelle que rarement par son nom au Moyen âge où les titres de politesse révèlent les nuances délicates de la tendresse humaine ou un sens exercé des égards et du respect.) Signifie cher, d’où beau-frère, beau-père.

Besant: monnaie d’or byzantine d’une valeur intrinsèque de 10 sous tournois, mais d’un pouvoir très supérieur.

Bliaut: tunique ajustée en drap ou en soie, remplacée plus tard par la cotte à peu près semblable.

Bourde: plaisanterie.

Bourdon: bâton de pèlerin.

Bourgeois: habitant des villes (communes rurales ou grandes villes) auxquelles ont été octroyés des droits, libertés ou privilèges figurant dans des coutumes écrites ou s’exprimant dans des institutions. Il existe un droit de bourgeoisie et, corrélativement, un serment de bourgeoisie.

Braies: caleçon de toile qu’on ne voit pas.

C
Céans: ici dedans. S’oppose à léans (là-dedans); devenu archaïque, survit dans quelques locutions: le maître de céans.

Chape: manteau vague.

Chapelain: desservant d’une chapelle.

Charme: formule magique qui peut être versifiée ou chantée, du latin carmen.

Chef: tête, du latin caput.

Chère: visage, tête, du bas latin cara, d’où manière d’accueillir et de traiter des convives: faire bonne chère à quelqu’un.

Clerc: lettré, qui a fait des études. S’oppose souvent à laïc. Même quand il ne compte pas devenir prêtre, le clerc reçoit souvent les ordres mineurs et la tonsure. Il peut se marier et exercer les professions libérales.

Courtepointe: tapis ou couverture peinte.

Courtois: qui a les manières et le langage raffinés des cours royales ou seigneuriales.

Cri: appel des marchands pour arrêter les chalands. Chaque corps de métier a son cri, le plus populaire est le cri du tavernier.



D
Dame: titre de politesse qu’un mari donne à sa femme (le mot de tendresse est soeur), ou un fils à sa mère: dame mère.

Destrier: cheval de bataille.

Dit: court récit moral.

Ditelet: petit dit.

Dom: titre ecclésiastique qui se donne à certains religieux, en particulier aux Bénédictins et Chartreux. Par extension, s’emploie avec le sens de maître.

E
Écarlate: nom d’étoffe en drap de couleur rouge vif.

Ennemi: l’ennemi par excellence: le diable.

Errant: vagabond.

F
Fablel: récit.

Félon: qui manque à sa parole, d’où: traître.

G
Gab: plaisanterie.

Gabet: plaisanterie, raillerie.

Gentil: noble, de bonne race, du latin gentilis.

Gentilhomme: homme de la noblesse, d’où: homme d’honneur.

H
Haire: chemise de laine rude ou de crin portée sur la peau, comme instrument de pénitence.

Hanap: coupe, vase. Boire à grandes hanapées.

Housse: couverture.

Hôte: celui qui reçoit.

J
Jagonce: pierre précieuse.

L
Livre: monnaie qui vaut vingt sous.

M
Madre: coeur de certains bois dont on fait des coupes ou des vases.

Maître: terme de politesse dont on salue aussi bien le drapier qui a terminé son apprentissage que l’étudiant en théologie qui a obtenu la licence d’enseignement.

Manant: paysan qui reste attaché à sa terre.

Manoir: maison ou endroit où l’on séjourne, où l’on demeure.

Mire: médecin.

O
Once: poids qui a varié de la douzième (latin uncia) à la seizième partie de la livre.

P
Palefroi: cheval de promenade ou de parade.

Partir: partager. Avoir maille à partir: avoir maille(menue monnaie) à partager.

Patenôtre: altération du latin Pater noster (notre Père), premiers mots de l’Oraison dominicale.

Plaid: procès.

Prud’homme: exprime l’idéal médiéval, comme l’honnête homme celui du XVIIe siècle. Ménage résume ainsi les qualités de l’honnête homme: il doit posséder:
La justesse de l’esprit et l’équité du coeur; l’une est une vertu en l’esprit qui combat les erreurs et l’autre une vertu du coeur qui empêche l’excès des passions soit en bien soit en mal.
Tant est prud’homme, si comme semble,
Qui a ces deux choses ensemble:
Valeur de corps et bonté d’âme.

Parfois, dans un sens plus vague, signifie: homme honorable, considéré, de bon conseil.

Pucelle: jeune fille.

R
Risée: plaisanterie.

Robe: vêtement ample, souvent fourré, qui descend assez bas et se porte sous un manteau sans manches attaché au cou par une agrafe.

Roussin: cheval de trait ou de charge.

S
Seigneur: titre dont on salue des personnes de condition égale ou inférieure. Le titre de Monseigneur ou Messire, est affecté aux chevaliers, surtout quand on les nomme à la troisième personne.

Sergents: hommes d’armes.

Sire: titre dont on salue un chevalier, un bourgeois, un père ou un époux. Un inférieur est volontiers salué du nom de frère, beau-frère.

Solier: grenier, du latin solarium.

Sommier: bête de somme, cheval, mulet ou âne.

Sou: petite monnaie qui vaut douze deniers, en argent.

T
Truand: mendiant, vagabond.

V
Valet: jeune noble, écuyer. Par extension: jeune garçon au service d’un noble, puis domestique, sens qui a prévalu depuis le XVIIe siècle.

Vavasseur: Du latin vavassor. Arrière-vassal; vassal à ressources et équipement militaire restreints; en Normandie, le possesseur d’une vavassorie doit un service moindre que celui d’un fief de haubert.

Vassal: titre dont on interpelle un inconnu de rang modeste ou jugé tel.

Vilain: paysan libre qui habite un domaine, villa en latin. Aucun sens péjoratif dans ce mot (par exemple, le vilain mire: le paysan médecin.)