Les hirondelles de Kaboul

*****

Synopsis

Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

C’est la première fois que je donne 5 étoiles à un film mais il vaut ces étoiles. Non ce n’est pas un “dessin animé” style américain mais j’ai adoré ce genre de dessin un peu délavé sans trop d’effets réalistes. Les visages sont beaux et cette apparence d’aquarelle est superbe. J’ai aussi aimé la bande sonore.

Il n’y a pas d’intrigue particulière, pas de grand suspense mais plutôt un portrait, que je crois, réaliste de la vie sous le règne cruel des talibans. C’est une merveilleuse réflexion sur cette domination de la religion, en fait, une interprétation de la religion par des gens qui ont plus à coeur le pouvoir que la spiritualité.

La fin est superbe et le titre du film prend tout son sens.

Bande annonce sur Youtube