Lan Yü Ch’ung Shu

Le Roi Xuan de Qy aimait le faste et avait pour le yu un engouement sans limite. Il entretenait jusqu’à trois cents joueurs d’orgue, et les faisait jouer souvent ensemble.

Dans son royaume vivait un certain lettré nommé maître Nanguo. Maître Nanguo ne savait pas du tout jouer de l’orgue, mais misant sur l’excessive passion du Roi pour cet instrument, il se présenta au palais et demanda à faire partie de l’ensemble royal.

Le Roi l’accepta, et de surcroît lui accorda une rémunération très élevée.

Chaque fois que l’on faisait jouer les musiciens, maître Nanguo s’emparait de son instrument et s’ingéniait à faire semblant de jouer. Ainsi les jours passèrent sans qu’il lui arrivât le moindre incident.

Quand le Roi Xuan mourut, son fils, le Roi Ming lui succéda. Hélas, le nouveau Roi n’avait pas les mêmes goûts que son père.

Il aimait l’orgue, certes, mais le préférait joué en solo; c’est pourquoi il demanda à ce qu’on lui présentât les musiciens chacun à leur tour.

En apprenant cette nouvelle, maître Nanguo, le faux musicien s’enfuit.