Jean Bodel

ou Bodiaus D’Arras (Jehan)

Trouvère né vers 1165, il a laissé une œuvre variée: narrative, épique, lyrique et dramatique.

Trouvère et ménestrel, il appartenait à la Confrérie des Jongleurs et Bourgeois d’Arras. Vers 1205, il fut atteint de la lèpre alors qu’il s’apprêtait à partir pour la Terre Sainte. Obligé de se retirer, il adresse à ses amis un chant d’adieu: Congé, dont les stances sont dédiées tour à tour à ses bienfaiteurs,ses compagnons et à la ville entière. il mourut vers 1209/10 à une léproserie près d’Arras.

Il est célèbre pour avoir écrit la Jeu de Saint-Nicolas ( « La représentation des San Nicola« ),

Bodel a écrit la Chanson des Saisnes relatant la guerre du roi Charlemagne avec les Saxons et leur chef Widukind, que Bodel appelle Guiteclin. Il a également écrit le le Jeu De Saint Nicolas qui raconte l’histoire de la façon dont Saint Nicolas força des voleurs à restituer un trésor volé.

Jean Bodel fut la première personne connue pour avoir classé les thèmes légendaires et les cycles littéraires connus par la littérature médiévale dans la matière de Rome (contes de l’antiquité classique), la matière de Bretagne (concernant le Roi Arthur), et la matière de France (concernant Charlemagne et ses paladins).

Fabliaux:

De Haimet e de Barat e Travers
Des sohaiz que Sainz Martins dona Anvieus et Coveitos
Le morteruel
Vilain de Bailleul
Gombert et les deus clers (Gombert et les deux clercs)
Brunain la vache au prestre
Deux Chevaux
Convoiteux et l’Envieux
Songe desvez
Le Loup et l’Oie
Barat, Travers et Haimet
Cinq pastourelles
La Chanson des Saisnes (vers 1190) sur la lutte de Guitedin de Saxe contre Charlemagne
Le Jeu de Saint Nicolas ou Saint Icolx (vers 1200)
Les Congés (vers 1203)