De l’Accouchement d’une Montagne

Il courut autrefois un bruit, qu’une Montagne devait enfanter.

En effet elle poussait des cris épouvantables, qui semblaient menacer le monde de quelque grand prodige.

Tout le Peuple étonné de ce bruit, se rendit en foule au pied de la Montagne, pour voir à quoi aboutirait tout ce fracas.

On se préparait déjà à voir sortir un Monstre horrible des entrailles de la Montagne ; mais après avoir longtemps attendu avec une grande impatience, on vit enfin sortir un Rat de son sein.

Ce spectacle excita la risée de tous les assistants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustrations:

Haut de page:

ESOPE. – Recueil de Fables d’Esope. Ouvrage destiné à l’Instruction et à l’Amusement des Enfans ; orné d’une gravure à chaque Fable. Par Augustin Legrand. – Paris : Debray, libraire, Palais du Tribunat, Galerie de Bois ; Legrand, 8 place du Muséum, An 9-1801, in 12 obl., 98 p. avec les planches qui ne sont pas paginées.
Illustrations : frontispice et 50 planches gravées. Frontispice : Esope, deux enfants et des animaux



Texte:

ESOPE. – Esope en bel humeur, ou fables d’Esope, en vaudevilles, avec gravures par Augustin Legrand ; et calendrier pour la présente année. Dédié à l’aimable jeunesse. – Paris : Batilliot frères, imprimeurs-libraires, 11 rue du Foin St.-Jacques. Se trouve aussi chez les marchands de nouveautés, [ca. 1825], in 16, 61 p. de texte et 61 p. de planches.
Illustrations : frontispice sur une double page et 61 planches gravées illustrant les fables
Frontispice :
” Mon livre en ces jours de fêtes
Ne convient pas aux seuls enfants
Le sage, même à cinquante ans
Proffite à l’école des Bêtes ”