Ai Chih Pu Yi Ch’i Tao

Un oiseau de mer vint à s’arrêter dans la banlieue de la ville de Lu.

Le Prince de cette ville n’ayant jamais vu de pareil oiseau le prit pour une créature divine. Il envoya un cortège pour le recevoir et l’installa tel un hôte de marque dans un temple de la capitale.

Pour le distraire, il faisait jouer de la flûte et du tambour tous les jours et ordonnait qu’on préparât à son intention les festins les plus magnifiques.

Mais toutes ces attentions effrayèrent l’oiseau qui chaque jour devenait plus craintif. Il tremblait du matin au soir, n’osant plus ni manger ni boire.

C’est ainsi qu’au bout de trois jours, il mourut.

Le prince de Lu a voulu faire vivre l’oiseau de mer comme il aimait à vivre lui-même et non pas comme il convient à un oiseau de vivre.