Victoria et Abdul

∗∗∗∗

Synopsis

L’extraordinaire histoire vraie d’une amitié inattendue, à la fin du règne marquant de la Reine Victoria. Quand Abdul Karim, un jeune employé, voyage d’Inde pour participer au jubilé de la reine Victoria, il est surpris de se voir accorder les faveurs de la Reine en personne.
Alors que la reine s’interroge sur les contraintes inhérentes à son long règne, les deux personnages vont former une improbable alliance, faisant preuve d’une grande loyauté mutuelle que la famille de la Reine ainsi que son entourage proche vont tout faire pour détruire.
A mesure que l’amitié s’approfondit, la Reine retrouve sa joie et son humanité et réalise à travers un regard neuf que le monde est en profonde mutation.

 

J’ai bien aimé ce film qui présente cette Angleterre qui dominait la quasi totalité du monde et ce côté hypocrite de l’aristocratie.  Les décors sont superbes et fidèle à la réalité. Les prises de vue extérieures sont magnifiques, en Inde, en Angleterre et en Écosse. La splendeur de la cour est très bien présentée et les costumes sont extra.



Mais ce qui m’a surtout intéressé, c’est le côté relations personnelles. Non seulement entre Abdul et Victoria qui sont admirablement interprétés et qui présentent une facette plus intime de la royauté et cette immense solitude de Victoria dans son rôle de reine et impératrice de cet empire colonial. Elle doit faire face à des responsabilités immenses et à des intrigues de cour hypocrites de sa propre famille qui n’en peut plus d’attendre qu’elle meure. Tous les stéréotypes classiques de ce racisme de classe et de nationalité se retrouvent dans ce film. Un portrait, je crois, fidèle à l’époque.

Photo d’archive

 

Il y a aussi la naïveté d’Abdul, plus habitué à des contacts directs et francs qu’à cette apparence hypocrite de la société aristocrate anglaise (et aussi des serviteurs et sous-fifres). Je crois qu’il voulait vraiment « protéger » sa reine et peut-être lui faire découvrir un sens à la vie autre que celui de jouer un personnage artificiel et contrôlé par un code rigide.

 

Regardez la bande annonce sur mon Youtube