Sphères mégalithiques du Costa Rica

Les sphères mégalithiques du Costa Rica: vous souvenez vous d’Indiana Jones dans Raiders of the Lost Ark et cette énorme boule qui a failli le tuer…

Le premier témoignage écrit des pétrosphères est du conquistador espagnol Francisco Pizarro en 1547:

Je ai entendu dire que les anciens du royaume se rassemblent autour des sphères de pierre, où ils reçoivent des conseils des sages.

Sphères mégalithiques du Costa Rica - Musée national
Sphères mégalithiques du Costa Rica – Musée national
Sphères du Costa Rica
Sphères du Costa Rica

Plus de 300 boules de pierre sculptées ont jusqu’à présent été découvertes. Les pierres sont présumées avoir été sculptées entre 200 avant JC et 1500 AD. Toutefois, la seule méthode disponible pour la datation des pierres taillées est stratigraphie, et la plupart des pierres ne sont plus dans leurs emplacements d’origine. Les sphères peuvent varier en taille de quelques centimètres à plus de 2 mètres (6,6 pieds) de diamètre et peser jusqu’à 15 tonnes. La plupart sont sculptés de gabbro, l’équivalent de gros grains de basalte. Il y en a une douzaine faites en calcaire, et une autre douzaine de grès. Localement, elles sont appelées Las Bolas.

Doris Z. Stone et son père Samuel Zemurray
Doris Z. Stone et son père Samuel Zemurray

Au début des années 1940, l’ archéologue  Doris Z. Stone prit des photos des sphères qu’on déplaçait pour faire place au chemin de fer. Elle a aussi cartographié les emplacements originaux des sphères. Vers la fin des années 1940, l’ archéologue Samuel Lothrop cartographia aussi plusieurs emplacements ou des sphères furent découvertes. Plus de 45 emplacements furent ainsi cartographiés. La région du delta Disquis est riche en sphères parmi les plus grosses.

La plupart des sites originaux ont été détruits pour faire place aux cultures de bananes.

Rattachées plus certainement à la période précolombienne, une datation incertaine les rattacheraient à la culture Aguas Buenas, entre 200 av.J.C. et 600 de notre ère. Le mystère qui les entoure donne lieu à de nombreuses interprétations ésotériques ou mystérieuses plus ou moins farfelue, cet aspect est notamment exploité dans les livres écrits par l’explorateur suisse Erich von Däniken. Pourtant, des recherches apportent aujourd’hui une idée de leur fabrication sous un angle beaucoup plus sérieux.

Personne ne sait exactement comment ces sphères ont été sculptées. Ce qui rend la situation plus énigmatique c’est l’absence totale d’artéfacts d’outils qui auraient pu servir à sculpter et polir ces sphères. Les fouilles ont mis à jour quelques outils artisanaux mais rien qui aurait pu servir à la production et au polissage de ces sphères. Les scientifiques assument que des marteaux et des ciseaux de pierre ont été utilisés mais ils ne peuvent expliquer comment les décorations gravées sur certaines sphères ont pu être faites.

Il y a beaucoup de spéculation et de nombreuses théories sur la fonction des sphères pour la civilisation qui les a créés. Certaines des théories:

Calendriers basée sur l’astronomie
Représentations
Origine extraterrestre
Outils Magiques
Orientation sur le nord magnétique suggérant anciens alignements astronome
Artefacts religieux

Petit vidéo sur ma chaine Youtube

Les sphères sont classées Patrimoine mondiale par l’UNESCO:

Site culturel: Les sphères mégalithiques du Diquis au Costa Rica. Cette nomination concerne quatre sites archéologiques situés dans le delta du Diquis. Ils représentent différentes structures d’établissements de sociétés de chefferie (500-1500 apr. J.-C.) et contiennent des monticules artificiels, des zones pavées, des sites funéraires et, surtout, une collection exceptionnelle de sphères mégalithiques de grande dimension (de 0,7 à 2,57 m de diamètre). Le fait que leur signification et leur usage restent largement inconnus et que leur processus de fabrication, bien qu’en partie compris, ne puisse être entièrement expliqué, contribue à leur mystère.

 

Galerie de photos