Manuscrits de Dunhuang (Touen-Houang)

Manuscrits de Dunhuang : grottes de Mogao de Dunhuang
Manuscrits de Dunhuang : grottes de Mogao de Dunhuang

 

Manuscrits de Dunhuang (Touen-Houang)

Les manuscrits de Dunhuang sont des documents datant du Ve siècle au XIe siècle découverts au tout début du XXe siècle dans les grottes de Mogao, dans le nord-ouest de la Chine. Environ 20.000 rouleaux importants. Les manuscrits de Dunhuang datent entre le 5e et 11e siècles de notre ère, et ont été scellés dans une chambre dans une grotte, cachées pendant environ 900 ans.

Découverts en 1900 par le moine taoïste Wang Yuanlu, les dizaines de milliers de vieux manuscrits et objets anciens ont été en grande partie acheté par Paul Pelliot qui acheta entre autres, de vieux manuscrits tibétains qui se trouvent à la Bibliothéque Nationale de France et qui ont été catalogués par Marcelle Lalou. Cette grotte contenait près de cinquante mille manuscrits sur papier, entiers ou fragmentaires, non seulement en chinois, mais aussi en tibétain et, dans une moindre mesure, en sogdien, en khotanais et en turc ouïgour. S’y ajoutaient des textes imprimés, les plus anciens du monde, des peintures sur soie et sur chanvre et des dessins sur papier, au nombre de près d’un millier, des tissus enfin et quelques objets de bois. La cachette fut bien vite refermée sur avis des autorités.

Le site du Dunhuang au début du XXe s. (photo de Paul Pelliot)
Le site du Dunhuang au début du XXe s. (photo de Paul Pelliot)

Des milliers d’autres objets comme des peintures sur soie Tang, des statues et documents (dont une rare Évangile selon de Saint-Jean) se trouvent au musée Guimet.

Un manuscrit connu sous le nom de Soutra du Diamant, daté de 868 ap. J.-C. (dynastie Tang) et conservé à la British Library, est le plus ancien ouvrage complet imprimé et daté à nous être parvenu. Il porte la mention : « Respectueusement imprimé par Wang Jie pour être distribué gratuitement à tous, au bénéfice de ses parents, le 15e jour du 4e mois, 9e année de l’ère Xiantong (11 mai 868). »

Soutra du Diamant
Soutra du Diamant

 

Vous pouvez aussi voir ce superbe documentaire que j’ai mis sur ma chaine Youtube sur le manuscrit le Sûtra des Dix Rois.

Le site de « Digital Silk Road Project » (http://dsr.nii.ac.jp/ ; en anglais et japonais) propose notamment la reproduction de nombreux ouvrages anciens de missions archéologiques menées sur les « Routes de la Soie ».
On y trouvera la reproduction (photographique et sous format PDF) de l’ouvrage de Paul Pelliot « Les grottes de Touen Houang » dont les six volumes proposent chacun une centaine de photographies des grottes (en noir et blanc) prise lors de la mission de 1906-1909 :
http://dsr.nii.ac.jp/toyobunko/VIII-5-B6-3/

Sûtra datant du 5e siècle sur soie
Sûtra datant du 5e siècle sur soie

 



Partagez sur
Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest
Merci !