Livres animés

Vous rappelez-vous les livres de votre enfance? Ceux dont à chaque page tournée mettaient en mouvement des éléments du livre? Les livres animés (livre pop-up, movable book) ont une longue histoire et certains, plus complexes, sont devenus de vrais livres d’art.

Les premiers livres animés du Moyen-Âge (Ve siècle – XVe siècle)…

Une volvelle provenant de l'édition du XVIe siècle du De sphaera mundi de Johannes de Sacrobosco
Une volvelle provenant de l’édition du XVIe siècle du De sphaera mundi de Johannes de Sacrobosco

Matthew Paris (1200-1259), moine bénédictin, historien anglais et artiste, utilisa des encarts à volets pour cartographier les pèlerinages de l’Angleterre en Terre Sainte et à Jérusalem. Il est le premier ingénieur de papier connu notamment pour l’élaboration de volvelles qui permettaient de déterminer les dates de Pâques et autres jours saints. Les volvelles sont des composantes des livres animés qui tirent leur nom du mot latin volvere qui veut dire tourner; ce sont des composantes qui tournent les unes sur les autres.

Les volvelles, très connues des astronomes, sont souvent utilisées pour illustrer la carte du ciel. C’est notamment le cas du manuscrit Sur la sphère du Monde (De sphaera mundi) écrit par l’anglais Johannes de Sacrobosco vers 1230. Les volvelles ont été par la suite utilisées dans plusieurs publications traitant d’astronomie.

Le premier livre animé pour enfants…

The falshood of external appearances - Robert Sayer
The falshood of external appearances – Robert Sayer

En 1765, l’anglais Robert Sayer publia le premier vrai livre animé pour enfants : The Falshood of External Appearances (La fausseté des apparences extérieures). C’était un livre composé de rabats de papier illustrés que l’on pouvait plier vers le haut ou vers le bas pour changer l’illustration, et ainsi changer l’histoire; on disait de ce genre de livres qu’ils étaient métamorphosables.

L’âge d’or des livres animés…

The History of Little Fanny - S. & J. Fuller
The History of Little Fanny – S. & J. Fuller

De 1810 à 1816, l’éditeur anglais S. & J. Fuller publia une série de livres qui incluaient une poupée de papier avec des tenues différentes. Chaque petit livre racontait une histoire en vers centrée sur un personnage représenté par la poupée de papier. Le personnage portait une tenue spécifique dans chaque épisode et donc la poupée était censée être habillée dans la tenue appropriée. Le livre The History of Little Fanny fut le premier livre de ce genre à être publié et marqua le début de l’âge d’or des livres animés.

Cependant, au début des années 1800, ce fut l’éditeur anglais Thomas Dean and Son qui produisit, à grande échelle, des livres animés ou livres jouets. Il mit à profit les nouvelles technologies d’impression dont la lithographie, technique allemande inventée en 1798.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les années 1880 et 1890, plusieurs livres animés furent publiés, particulièrement en Allemagne. Les plus grands éditeurs de ces livres du XIXe siècle furent :

  • L’éditeur allemand Raphael Tuck and Sons, connu pour exceller dans la technique de chromolithographie, a notamment publié le livre Fun at the Circus qui permettait de soulever des images afin de donner un effet tridimensionnel aux pages.
(01) Fun at the Circus - Raphael Tuck and Sons
(01) Fun at the Circus – Raphael Tuck and Sons
(02) Fun at the Circus - Raphael Tuck and Sons
(02) Fun at the Circus – Raphael Tuck and Sons
(03) Fun at the Circus - Raphael Tuck and Sons
(03) Fun at the Circus – Raphael Tuck and Sons
  • L’éditeur allemand Ernest Nister (1842-1909) qui utilisa des mécanismes innovateurs dont la dissolution d’images (avec des tirettes) qu’il utilisa pour le livre intitulé Magic Windows.
(01) Magic Windows - Ernest Nister
(01) Magic Windows – Ernest Nister
(02) Magic Windows - Ernest Nister
(02) Magic Windows – Ernest Nister
  • L’artiste et illustrateur allemand Lothar Meggendorfer (1847-1925) publia près de 200 livres animés dans lesquels il utilisa notamment le rivet pour permettre de bouger différentes pièces.

Malheureusement, la première guerre mondiale mis fin à l’âge d’or des livres animés. Par contre, dès 1929, l’éditeur anglais S. Louis Giraud publia une série de livres animés dont on disait qu’il s’agissait de modèles vivants; chaque ouverture de page déployait un ensemble d’éléments (pop-up).

Au XXe siècle, de manière générale, les livres animés ont porté sur l’ensemble des contes pour enfants, mais aussi sur les nouveaux héros comme Tintin, Astérix, et Disney.

Des œuvres d’art…

Aujourd’hui, la conception des livres animés a amené à utiliser le livre comme médium d’un nouvel art, soit celui des livres altérés transformés en de véritables sculptures (ex.: artiste américaine Susan Hoerth).

Artiste Susan Hoerth
Artiste Susan Hoerth

Pour plus d’informations :
A Brief History of Early Movable Books
A Concise History of Pop-up and Movable Books
The Abandoned Attic (livres altérés)

Autres articles de la catégorie Histoire:

 

Partagez sur
Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest
Merci !

Sylvie

J'ai travaillé plusieurs années comme analyste d'affaires et architecte de systèmes dans le domaine des technologies de l'information. J'ai toujours été attirée par les belles choses anciennes qui rappellent la douceur et le calme du temps passé où l'on prenait le temps de vivre et de s'émerveiller...