L’explosion de Halifax 1917

 

 

L’explosion de Halifax 1917

 

Le navire SS Imo qui entra en collision avec le Mont Blanc
Le navire SS Imo qui entra en collision avec le Mont Blanc

Halifax, 1917, le port était très occupé avec le va-et-vient constant des navires pour le transport de troupes de la Première Guerre mondiale, des secours et des munitions vers l’Europe .

Un navire français, le Mont Blanc transportait une cargaison dangereuse, mais il n’avait pas le drapeau rouge réglementaire indiquant que la cargaison du navire était explosive. Personne sur terre n’avait connaissance de la nature de la cargaison du navire:


35 tonnes de benzoyle,
300 cartouches de munitions,
10 tonnes de coton-poudre,
2.300 tonnes d’acide picrique (utilisé dans les explosifs)
400.000 livres de TNT.

 

Fumée au dessus du SS Mont Blanc
Fumée au dessus du SS Mont Blanc

Dans la matinée du 6 décembre 1917, des gens s’étaient rassemblés dans le port de Halifax pour voir la collision entre deux navires. Le IMO, un navire de secours belge qui quittait le bassin de Bedford pour prendre la mer en même temps que le Mont Blanc se dirigeait vers le bassin dans le port. À cause de signaux croisés et d’une série de malentendus les deux navires sont entrés en collision.

Le IMO frappa le Mont Blanc coupant un énorme morceau dans le navire et provoquant des étincelles meurtrières. L’acide picrique s’enflamma provoquant l’incendie des barils de benzoyle.


Distrait par la collision, les gens ne remarquent pas que l’équipage du Mont Blanc avait abandonné le navire au feu et pris les canots de sauvetage vers Dartmouth laissant le navire sans équipage. Sous la force de l’impact, le navire se dirigeait droit vers le port d’Halifax. L‘équipage du Mont Blanc cria des avertissements (en français) quand leurs canots de sauvetage atteignirent la rive, mais personne ne les comprit.

 

Le département des incendies d’Halifax fut envoyé instantanément vers ce qu’on supposait être un feu de navire normal. Comme ils s’apprêtaient à brancher les tuyaux, un flash de lumière blanche détruisit le Mont-Blanc et dévasta le port instantanément dans la plus grande explosion d’origine humaine de l’histoire (avant l’âge nucléaire).

carfact


La quasi-totalité de l’extrémité nord de Halifax fut détruite. Le nombre de morts s’éleva à plus de 2 000. Les blessés totalisèrent plus de 9 000, la plupart de façon permanente. 325 acres furent détruits et ce que l’explosion épargna, fut brûlé par l’incendie du charbon stocké dans les caves et les entrepôts.

hydro

 

Photo panoramique du port d’Halifax

Source: National Archives of Canada Photographer, W.G. MacLaughlan

Photo panoramique du port d'Halifax
Photo panoramique du port d’Halifax

 

Vous pouvez regarder un vidéo/montage résumant ce triste jour sur ma chaine Youtube