La dame en or

 

La dame en or Gustav Klimt

La dame en or Gustav Klimt

 ∗∗∗∗

La dame en or

Synopsis:

Californie, 1998. À la mort de sa soeur aînée, Maria Altmann découvre une lettre faisant référence à un portrait de leur tante Adèle par Gustav Klimt. Recouverte de lanières d’or, cette toile, dérobée par les nazis dans l’appartement de sa famille à Vienne, est aujourd’hui exposée au Palais du Belvédère, le plus prestigieux musée de la ville. Déterminée à ce qu’on lui restitue le tableau, évalué à 130 millions de dollars et considéré comme la « Mona Lisa autrichienne », la boutiquière juive entame une bataille juridique avec Randy Schoenberg, un jeune avocat inexpérimenté mais plein de bonne volonté. Surmontant son traumatisme, la vieille dame consent à retourner dans son pays natal, Randy l’ayant convaincue que sa présence fera sensation auprès de la presse locale. Sitôt arrivé à Vienne, le duo reçoit l’aide inespérée d’un journaliste, qui s’y entend pour déjouer les pièges bureaucratiques. Au fil de son combat, qui s’étalera sur plusieurs années, Maria se remémore sa jeunesse auprès de son père adoré et de sa tante idéalisée, ainsi que les circonstances de sa fuite vers les États-Unis avec son mari, peu avant la fin de la guerre.

La dame en or Helen Mirren et Ryan Reynolds

La dame en or Helen Mirren et Ryan Reynolds

Helen Mirren joue le rôle de Maria Altmann une réfugiée juive de la Seconde Guerre Mondiale vivant aux États-Unis et qui s’en prend au gouvernement autrichien pour réclamer son héritage, un des plus magnifique tableau de Gustav Klimt, Le Portrait d’Adele Bloch-Bauer I,  maintenant exposé à la Neue Gallery de New York.

Ryan Reynolds dans le rôle de Randol Schoenberg l’avocat sera son avocat.

Pendant le film, des retours en arrière nous font découvrir la vie de cette famille juive à Vienne avant et pendant l’ Anschluβ et le traitement réservé aux juifs qui perdent non seulement la nationalité autrichienne et ses privilèges mais aussi presque tous leurs biens confisqués par les nazis avec la collaboration des grandes organisations/gouvernement autrichien. Des milliers d’oeuvres d’art précieuses  disparaissent dans des collections privées ou nationales jusqu’à ce des poursuites et des demandes de restitution soient faites 50 ans plus tard.

La dame en or - Fuite de Vienne
La dame en or – Fuite de Vienne

 

Le film reconstruit toutes les péripéties qui ont conduit à la fuite de Vienne de Maria et son mari et des scènes nous font découvrir qui était Adele Bloch-Bauer.

On pourrait dire qu’en parallèle des démarches juridiques pour récupérer son héritage, on voit se développer une complicité et une amitié se développer entre ce jeune avocat et cette vieille dame. On constate aussi que l’attitude d’une certaine classe de la société autrichienne est restée la même face aux juifs.

Un très bon film, de belles images et des acteurs remplis d’émotion qui donne une dimension humaine aux personnages qu’ils incarnent. Basé sur un fait vécu. Maria Altmann est morte en février 2011 peu avant son 95e anniversaire. Les peintures récupérées ont été vendues en 2006, la dame en or ou le portrait d’Adele Bloch-Bauer I a été acheté par l’héritier des cosmétiques Lauder, Ronald Lauder, pour la somme de 135$ millions et les autres peintures plus tard dans l’année ont rapporté 192,7$ millions.

Randol Schoenberg a supposément reçu près de 120$ millions pour ses honoraires dans cette saga judiciaire. Une partie de cette argent a été utilisé pour la construction et l’agrandissement du Los Angeles Museum of the Holocaust.

 

Bande annonce sur ma chaine Youtube

Autres films:

 



Partagez sur
Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest
Merci !

Un: 1 commentaire pour “La dame en or

  1. Sylvie
    15 mai 2015 à 8 08 27 05275

    Oui, ça l’air tellement d’une beau film!!!
    C’est triste que ces toiles soient achetés par des collectionneurs privés quand des musées devraient plutôt les exposer.

Laisser un commentaire