Histoire du Jell-O

1910s - Jell-O America's Most Famous Dessert
1910s – Jell-O America’s Most Famous Dessert

Quelle saveur de Jell-O préférez-vous? Pour ma part, je préfère la saveur de cerise! J’adore aussi les publicités anciennes de ce produit en raison de leurs belles illustrations colorées. Mais vous êtes-vous déjà demandé quels secrets d’histoire se cachaient derrière ce produit?

Tout parti de la gélatine…

Digesteur ou Marmite de Papin - Musée des Arts et Métiers à Paris
Digesteur ou Marmite de Papin – Musée des Arts et Métiers à Paris

Le mot gélatine vient du terme latin gelatus qui veut dire gelé, figé. En 1682, le physicien, mathématicien et inventeur français Denis Papin (1647-1712), connu pour ses travaux sur la machine à vapeur, met au point un processus de cuisson qui lui permet d’obtenir une pâte gélatineuse à partir d’os d’animaux. Ce processus de cuisson était réalisé à partir de son invention appelé le Digesteur (ou la Marmite de Papin), ancêtre de l’autocuiseur ou cocotte-minute. Il s’agissait d’une marmite  en fonte, munie d’une soupape de sécurité et d’un couvercle à pression bloqué par une traverse à vis. Denis Papin avait pour but de créer un nouvel aliment et il proposa d’utiliser la gélatine, ainsi obtenue, pour nourrir les pauvres et les malades dans les hôpitaux. Cependant, à cette époque, sa machine devant être améliorée, la gélatine disponible à la vente était alors en majorité non-alimentaire. Ce n’est que plus tard, que le chimiste français Jean-Pierre-Joseph D’Arcet (1777-1844) développa de nouveaux procédés pour extraire la gélatine, soit par acide (ce qui causa certains problèmes de santé) ou par vapeur, de façon à en produire des quantités industrielles.

Denis Papin (1647-1712)
Denis Papin (1647-1712)
Jean-Pierre-Joseph D'Arcet (1777-1844)
Jean-Pierre-Joseph D’Arcet (1777-1844)
1852 - Cox Gélatine
1852 – Cox Gélatine

Au début du XIXe siècle, et avec la révolution industrielle, le rôle de la gélatine devint plus important et offrit deux perspectives principales d’utilisation : l’une industrielle (ex. : les colles fortes, la photographie) et l’autre alimentaire. En 1842, la société J. & G. d’Édimbourg, en Écosse, rend disponible la gélatine sèche sans saveur et commence à l’exporter aux États-Unis en 1845 : il s’agissait de la gélatine Cox.

 

 

 

 

La gélatine devenue dessert…

En 1845, aux États-Unis, l’industriel et inventeur de la locomotive à vapeur Peter Cooper (1791-1883) breveta, sous le nom de Portable Gelatin, une poudre de gélatine dessert à laquelle il suffisait seulement d’y ajouter de l’eau chaude; cette découverte a été faite par inadvertance car il était beaucoup plus intéressé par la colle.

1902 - Jell-O saveur de fraise
1902 – Jell-O saveur de fraise

Pendant de nombreuses années, les fabricants d’aliments ont expérimenté avec de la gélatine, mais personne n’était en mesure de présenter un produit attrayant et de bon goût. Quant à Peter Cooper, il a peu fait pour commercialiser son produit et vendit, en 1895, son brevet à Pearle B. Wait (1873-1915), un menuisier habitant à Le Roy, New York. En 1897, ce dernier voulu développer un sirop pour la toux et un thé laxatif en utilisant la gélatine en poudre, mais se retrouva avec un dessert aromatisé aux fruits que son épouse, May, baptisa Jell-O. Les premières saveurs étaient : fraise, framboise, orange et citron. Il essaya de commercialiser son produit mais il manquait d’expérience et de capitaux. En 1899, il vendit donc sa formule de Jell-O, pour une somme de $450., à Orator Frank Woodward, un compatriote pour lequel il avait fait de la menuiserie. Woodward avait déjà un certain succès dans la fabrication et la vente; il était l’un des fabricants les plus connus de médicaments brevetés. Le Jell-O devint finalement un produit largement connu et utilisé aux États-Unis et au Canada.

Les saveurs de Jell-O au fil des ans…

Dès 1904, d’autres saveurs se sont ajoutées à celles originales, soient les saveurs de chocolat et de cerise (1904), pêche (1907), lime (1930), et Cola (1942) qui fut rapidement discontinuée en 1944. En 1950, les saveurs de pomme, raisins, cerises noires, et mûres firent leur apparition. Puis, en 2001 ce fut la débandade, 18 saveurs ont été ajoutées notamment celles de fruits mélangés telles que canneberges-framboises, fraise-banane, fraise-kiwi.

L’apparition des poudings Jell-O…

La saveur de chocolat fut discontinuée en 1927 et remplacée par le pouding au chocolat Jell-O en 1936, initialement nommé Walter Baker’s Dessert en 1934. En 1948, le pouding au tapioca Jell-O fut introduit en trois saveurs : vanille, chocolat et orange-coconut; le pouding au riz fut aussi disponible dès cette année-là. En 1953, les poudings instantanés Jell-O firent leur apparition comme desserts rapides pour les journées occupées (Busy Day Desserts); les saveurs de vanille, caramel, chocolat, crème de coconut et fraises étaient disponibles.

Livres de recettes et publicités Jell-O…

Moule Jell-O
Moule Jell-O

Dès le début, les commerçants de Jell-O étaient maîtres dans la promotion. Ils ont créé des livrets de recettes et ont offert des articles promotionnels tels que des moules Jell-O pour persuader les femmes au foyer d’utiliser le nouveau produit. En 1903, des représentants faisaient la promotion du produit en utilisant un personnage fictif appelé la Jell-O Girl. En 1908, le personnage de la poupée Kewpie, créée par l’illustratrice américaine Rose O’Neill (1874-1944), est apparu dans de nombreuses publicités pour Jell-O. Des artistes américains tels que Norman Rockwell (1894-1978) et Maxfield Parrish (1870-1966) ont aussi contribué à promouvoir la marque Jell-O.

Les anciennes illustrations de recettes de Jell-O sont toutes plus colorées les unes que les autres et sont très recherchées.

Recettes Jell-O
Recettes Jell-O

Pour en savoir plus :
The History of Jell-O
Spotlight on Golden Age Advertising – Jell-O
History of Gelatin, Gelatine, and JELL-O



Partagez sur
Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest
Merci !

Sylvie

J'ai travaillé plusieurs années comme analyste d'affaires et architecte de systèmes dans le domaine des technologies de l'information. J'ai toujours été attirée par les belles choses anciennes qui rappellent la douceur et le calme du temps passé où l'on prenait le temps de vivre et de s'émerveiller...