Héroïne méconnue, Irena Sendler Krzyżanowska

On découvre quelque fois des héroïnes dont on parle peu, un courriel trouvé sur le Web m’a fait découvrir cette héroïne allemande qui a sauvé des enfants juifs pendant la guerre.

 

Reçu dans un courriel :

Irena Sendlerowa (Irena Sendler), née Krzyżanowska
Irena Sendlerowa (Irena Sendler), née Krzyżanowska

1942
Irena Sendler Krzyżanowska

décédée à 98 ans.

Elle demanda pendant la 2ème guerre mondiale, à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier, serrurier…

Elle avait une motivation bien particulière. Elle connaissait les plans d’extermination des nazis envers les juifs, elle était allemande.

Irena a caché des enfants dans le fond de sa boite à outils qu’elle transportait à l’arrière de son véhicule, ainsi qu’un grand sac (pour les enfants plus grands).

Elle avait aussi un chien à l’arrière, qu’elle a entrainé à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient à l’entrée et à la sortie du ghetto. Les soldats ne pouvaient rien contre le chien, qui couvrit en fait, le bruit que pouvaient faire les enfants.

Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.

Elle fut arrêtée, et les nazis lui brisèrent les jambes, les bras et la torturèrent très sévèrement.

Irena garda tous les noms des enfants qu’elle avait sortis du Ghetto, et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre au fond de son jardin derrière sa maison.

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre, et tenta de réunir les familles ; mais la plupart avaient été gazés. Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d’accueil ou ont été adoptés.

Elle a été proposée pour le Prix Nobel de la Paix1, mais n’a pas été retenue ; c’est Al Gore qui fut primé pour son film sur le réchauffement de la planète.

Irena Sendlerowa (Irena Sendler), née Krzyżanowska, héroïne méconnue
Irena Sendlerowa (Irena Sendler), née Krzyżanowska, héroïne méconnue

« On m’a éduquée dans l’idée qu’il faut sauver quelqu’un qui se noie, sans tenir compte de sa religion ou de sa nationalité », aimait-elle à dire.

Héroïne ou non ?

Il y a beaucoup de rumeurs concernant ce courriel mais vous pouvez voir sa biographie et visiter le site consacré à sa mémoire. Il faut quand même reconnaître ses accomplissements et je crois qu’elle mérite l’épithète d’ héroïne.

Biographie

Organisation

1: les nominations au prix Nobel ne sont pas divulguées et restent secrètes pour 50 ans ?