Hang Soon Dong

Hang Soon Dong: La plus grande galerie souterraine du monde

La grotte Sơn Đông, mieux connue comme la grotte Hang Soon Dong (du vietnamien : Hang Sơn Đoòng ou Hang Sơn Đông signifiant Caverne de la montagne), se trouve dans le district de Bo Trach, dans le nord de Đồng Hới, dans la province de Quảng Bình au Viêt Nam. Elle fait partie du parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng, près de la frontière avec le Laos. Elle est actuellement considérée comme la plus vaste galerie souterraine au monde. On pourrait y édifier tout un quartier d’immeubles de quarante étages. Elle fait partie d’un réseau de quelque 150 grottes dans la cordillère annamitique. Une rivière souterraine l’a creusée voilà deux à cinq millions d’années.

Hang Soon Dong
Hang Soon Dong

D’après des relevés au laser, la taille de Hang Soon Dong serait estimée à plus de 4 kilomètres de long, avec notamment une galerie ininterrompue de 200 mètres de haut sur 100 mètres de large. L’immense grotte Hang Son Doong abrite une forêt vierge, une rivière, une cascade et des singes. Un gratte-ciel entier tiendrait sous la voûte haute de 240 mètres. La plus grande salle de Soon Dong mesure plus de cinq kilomètres de long, 200 mètres de haut et 150 mètres de large.

Le site a été découvert par Hô Khanh en 1991 qui a aidé les scientifiques britanniques à découvrir l’entrée et à explorer pour la première fois la grotte en avril 2009.

Elle est peuplée de chauves-souris et de singes qui s’épanouissent le long d’une rivière qui dévale toute la galerie.

Elle se situé dans le parc national Phong-Nha Ke Bang dans la province de Quảng Bình au Vietnam.

Les autorités locales veulent garder vierge autant que possible cette grotte, il faudra donc attendre certainement plusieurs années avant que le tourisme s’implante ici. Cela peut rester « vierge » très longtemps du fait qu’il faut marcher plus de 6 heures dans une jungle inhabitée pour rejoindre simplement le gouffre qui fait office d’entrée.

Hang soon dong
Hang soon dong

Depuis sa première exploration en 2009, de nombreux scientifiques et aventuriers se sont rendus à la grotte Hang Son Doong pour dévoiler ses merveilles. Mais ils ne s’attendaient pas à y découvrir de telles surprises. Car cette galerie souterraine n’est pas comme les autres, elle est percée de deux imposantes « fenêtres » qui amènent le jour à l’intérieur. Dans la grotte, s’écoule également une large rivière souterraine qui aboutit en certains endroits à des chutes d’eau. C’est cette rivière qui aurait creusé la grotte il y a des millions d’années. Certaines parties se seraient ensuite effondrées pour créer notamment les « fenêtres » observées. L’eau et la lumière entrante aurait alors permis le développement et l’apparition d’un véritable monde avec une flore et une faune étonnamment riches au sein même de la grotte. Singes, calaos, chauve-souris et insectes, s’ébattraient ainsi joyeusement dans cette jungle préservée.

La grotte abrite des stalagmites de 80 mètres de haut et d’énormes « piscines » où l’eau est retenue par des parois rocheuses.

 

Une exploration photographique par Ryan Deboodt

Document interactif du National Geographic


 

Vidéo en anglais