Carmina burana

L’Orchestre symphonique de Montréal présentera Carmina Burana de Carl Orff sur l’Esplanade du Parc olympique le 14 août avec 1000 choristes sous la direction de Kent Nagano.

Les Carmina Burana sont une cantate scénique composée par Carl Orff en 1935-1936. Le titre complet, en latin, est Carmina Burana : Cantiones profanae cantoribus et choris cantandae comitantibus instrumentis atque imaginibus magicis,

ou


« Poèmes de Beuren : Chants profanes pour chanteurs [solistes] et chœurs, devant être chantés avec instruments et images magiques ».

Les Carmina Burana sont une partie de Trionfi, une trilogie musicale incluant également les cantates Catulli Carmina et Trionfo di Afrodite. Le mouvement le plus célèbre est le chœur initial O Fortuna, repris à la fin de l’œuvre.

Carmina Burana (latin : « Poèmes » ou « Chants de Beuern ») est le titre que le linguiste allemand Johann Andreas Schmeller a donné à un manuscrit découvert en 1803 dans l’abbaye de Benediktbeuern et dont la première édition date de 1847. Il s’agit de la compilation, partiellement notée en neumes et réalisée entre 1225 et 1250, de chants profanes ou religieux composés en latin médiéval — avec certains extraits en moyen haut-allemand ou en ancien français — majoritairement par les goliards, des ecclésiastiques défroqués ou des étudiants vagabonds. Le manuscrit comporte des chansons d’amour, des chansons à boire et à danser ainsi que des pièces religieuses.

La popularité du recueil connut un regain grâce au vif succès de l’œuvre musicale éponyme de Carl Orff, Carmina Burana, composée en 1935-1936, dans laquelle Orff reprend 24 chants tirés du manuscrit.

Je ne sais pas pourquoi, mais cette oeuvre m’a toujours intéressé. Je l’ai vu plusieurs fois soit à la Place des Arts, soit à la télévision (Beaux dimanches) mais celle qui m’a le plus impressionné a été la celle de Fernand Nault avec les Grands ballets canadiens à la PdA.

Carmina burana
Carmina burana
Les Grands Ballets Canadiens

Vous trouverez les « paroles » ici

Regardez cet extrait:

Partagez sur
Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest
Merci !