Acérola – Malpighia glabra

Botanique

Acérola
Acérola

Malpighia glabra • Malpighia punicifolia

famille : Malpighiaceae

L’origine du nom latin de la plante, « Malpighia punicifolia », est, pour le nom de genre, un hommage au médecin Malpighi (1628-1694) qui étudia au microscope les tissus humains; pour le nom d’espèce, il s’agit d’une référence à la couleur rougissante du feuillage, du latin « punica », rouge éclatant et « folia », feuilles.

On appelle aussi l’acérola : cerise d’Amazonie.

L’acérola est un petit arbre de la famille des Malpighiacées qui pousse en Amérique centrale, au Texas, en Floride et aux Antilles.

Ses feuilles opposées et simples sont munies de glandes à la base du pétiole. Ses fleurs à 5 pétales et 5 sépales imbriqués sont disposées en grappes. Elles donnent à maturité des drupes ovoïdes d’un rouge éclatant qui ressemblent à des cerises. Le fruit de l’acérola est comestible, de goût acidulé et agréable. Les fruits arrivent à maturité peu de temps après la floraison. Sensibles à la chaleur, leur conservation nécessite de grandes précautions.

Usages

Récemment importés en Europe pour leurs vertus médicinales, ces fruits, surtout connus pour leur richesse en vitamine C, sont pourvus de vitamine A, de calcium, de fer et de phosphore. Ce qui leur confère des propriétés toniques et stimulantes utiles en cas de fatigue passagère et dans le soin de la peau.

Son intérêt comme source de vitamine C a retenu l’attention des scientifiques dès les années 1950. Toutefois, l’acérola n’est pas uniquement une source exceptionnelle de vitamine C, il contient également des concentrations élevées de phosphore et de calcium, de vitamines du groupe B (thiamine, riboflavine, piridoxine), ainsi que des facteurs antioxydants, notamment flavonoïdes et anthocyanines.

Les extraits d’acérola de par leur richesse en vitamine C sont utilisés pour leur propriétés tonifiantes et anti-infectieuses. Leur richesse en minéraux apporte des propriétés reminéralisantes. Leur concentration élevée en flavonoïdes et anthocyanines donne des propriétés antioxydantes.

1. Diabète: Des recherches récentes ont montré que les antioxydants présents dans l’acérola peuvent réellement aider à ralentir la libération de sucre dans la circulation sanguine. Cette régulation de l’insuline et du glucose est un moyen crucial de prévenir les pics et les baisses de la glycémie, ce qui peut être dangereux (voire mortel) pour les personnes souffrant de diabète. L’acérola contribue non seulement à prévenir l’apparition de la maladie, mais aussi à réguler le taux de glycémie chez les personnes en bonne santé.

2. Prévention du cancer: L’acérola contient un mélange diversifié d’antioxydants, notamment de caroténoïdes et de bioflavonoïdes, qui neutralisent tous les effets des radicaux libres dans le corps. En ce qui concerne les antioxydants de l’acérola, ils ont été associés à un ralentissement de la propagation du cancer du poumon chez les patients souffrant de cette forme très courante de la maladie.

3. Propriétés anti-vieillissement: le niveau élevé d’antioxydants dans l’acérola n’est pas seulement bénéfique pour ralentir la propagation du cancer, mais aussi pour le nettoyage général du corps des toxines dangereuses et des substances qui causent sa dégradation. Les caroténoïdes présents dans l’acérola aident à protéger votre santé oculaire et à stimuler la santé de votre peau, tandis que les bioflavonoïdes contribuent à stimuler votre fonction cognitive et à prévenir l’apparition d’autres maladies liées à l’âge.

4. Système immunitaire: l’acérola possède une des plus grandes quantités de vitamine C, elle est seulement dépassée par le camu camu. Quelques fruits suffisent pour ressentir les effets sur son système immunitaire. La vitamine C stimule la production de globules blancs, qui sont la principale ligne de défense du corps contre les agents infectieux et pathogènes. En outre, la vitamine C est un composant essentiel du collagène, ce qui signifie que votre corps peut se guérir plus rapidement en réparant les cellules, les vaisseaux sanguins, les organes et les tissus contre les maladies ou les blessures.

5. Problèmes métaboliques: pour maintenir votre corps à un rythme normal, vous devez réguler votre métabolisme. Pour cela, les vitamines du groupe B sont nécessaires. Ces vitamines, notamment la niacine, la riboflavine et l’acide folique, aident à réguler vos processus hormonaux et métaboliques pour vous assurer que votre corps soit en forme.

6. Santé cardiaque: Riche en potassium, comme beaucoup de fruits juteux, l’acérola peut aussi stimuler la santé cardiaque. Le potassium est un vasodilatateur, donc il aide à soulager la tension sur le système cardiovasculaire en dilatant les vaisseaux sanguins et en augmentant le débit sanguin, réduisant ainsi la tension artérielle. Cela peut réduire vos chances de développer une athérosclérose, ce qui empêche également les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. La riche variété d’antioxydants contribue également à éviter que le système cardiovasculaire présente un excès de cholestérol et que les radicaux libres provoquent un stress oxydatif.

7. Digestion: Bien que l’acérola ne contienne pas autant de fibres que d’autres fruits, la quantité est quand même importante et peut certainement aider à améliorer votre santé digestive. La fibre alimentaire favorise le passage régulier des aliments à travers le tractus gastro-intestinal, ce qui soulage la constipation, les ballonnements, la diarrhée, les crampes et des problèmes plus graves comme les ulcères gastriques. De plus, les fibres alimentaires contribuent aussi à éliminer le cholestérol dangereux.

 



Au Brésil, où l’arbre est cultivé, les fruits sont consommés sous forme de jus. Les Indiens de la forêt amazonienne l’utilisent contre les diarrhées et les troubles hépatiques.

En médecine, le fruit de l’acérola est utilisé sous forme de poudre et est indiqué dans les asthénies fonctionnelles et pour faciliter la reprise de poids après un amaigrissement. D’une façon générale, il est prescrit lors des refroidissements et contre la fatigue.

Effets secondaires : aucun connu (Si aucune étude clinique n’a rapporté d’effets indésirables consécutifs à la prise d’acérola, l’absorption excessive de vitamine C peut provoquer des effets indésirables tels que diarrhées, douleurs abdominales et nausées.)

Interaction :

Le fluphénazine interagit avec l’acérola. L’acérola contient de la vitamine C. De grandes quantités de vitamine C pourraient diminuer la quantité de fluphénazine dans le corps. Cela pourrait diminuer l’efficacité de la fluphénazine.

Le coumadine interagit avec l’acérola. Le coumadine est utilisé pour ralentir la coagulation sanguine. De grandes quantités de vitamine C pourraient diminuer l’efficacité du coumadine. Cela pourrait augmenter le risque de coagulation. Assurez-vous de faire vérifier régulièrement votre sang. La dose de coumadine pourrait devoir être modifiée.

Valeur nutritive

Le fruit frais est consommé localement et parfois cuit en gelée.

Le fruit de l’acérola contient 20 à 30 fois plus de vitamine C que l’orange. Ceci en fait un des fruits les plus riches en vitamine C (1 000 mg à 2 000 mg/100 g), après le fruit du Terminalia ferdinandiana (50x) et celui du Camu-Camu (Myrciaria dubia) (30-40x). Il est également riche en vitamine B6, en vitamine B1 et en vitamine A ainsi qu’en flavonoïdes et en minéraux (fer, calcium, phosphore, potassium et magnésium).